Retour à la liste

Du 25 au 29 janvier, Ecoprod participait au Paris Images Production Forum 2021

15 février 2021

Organisé par Film Paris Region avec le soutien de la Région Ile-de-France, le salon proposait cette année une plateforme digitale de rendez-vous entre professionnel.le.s de la filière image, ainsi qu'une grande variété de conférences à suivre en live.

Lors de cette 11e édition, nous avons eu le plaisir d'échanger avec de nombreux.ses acteurs.trices de l'audiovisuel éco-responsable. Alors que les initiatives durables se multiplient au sein du secteur, il est primordial de les inscrire dans une même transition informée, cohérente et efficace. 

Réduire les émissions carbone de l'industrie cinématographique est non seulement une nécessité climatique dont dépend l'avenir de l'activité, mais se fait progressivement remarquer comme un réel enjeu de compétitivité sur ce marché en pleine mutation.

Le Production Forum a permis de pointer les avis partagés à ce sujet, ainsi que les opportunités à saisir pour des productions plus sobres. Merci donc aux organisateurs.trices ayant rendu possible cet événement et à tous les prestataires engagés que nous y avons rencontrés !

Affiche-A3-VDEF-web-2.jpg

Avant de pouvoir maîtriser et réduire l’empreinte environnementale du secteur audiovisuel, celle-ci doit d'abord être mesurée et communiquée au plus grand nombre. Dans cette optique, nous vous proposons le replay de trois conférences données au Production Forum, qui explorent l'actualité écologique de différentes thématiques. 

Circul'Art 2 : où en est-on de l'éco-conception des décors ?

Cliquez ici pour accéder au replay !

Soutenue par Film Paris Region, la région Ile-de-France et l'Ademe, la première phase du projet Circul'Art a démontré l'ampleur de l'impact écologique des décors de cinéma. Jusqu'à 15 tonnes de décors peuvent être produites par un long métrage moyen, et environ 80% sont détruits sans être triés ni caractérisés par les sites étudiés. 

Dans ce contexte, Circul'Art2 a pour mission d'encourager de nouvelles pratiques d'éco-conception, de réemploi et de recyclage. Un questionnaire a été envoyé en novembre 2020 pour sonder les professionnel.le.s de la décoration sur leurs pratiques et leurs besoins. Ce dernier révèle un immense potentiel de valorisation des matériaux de la filière, mais aussi l'attente d'une nécessaire formation des équipes et de plus de temps de préparation.

Il est donc essentiel de développer les multiples leviers d'action, notamment les ressourceries engagées contre le gaspillage ou encore des associations impliquées dans la recherche et l'innovation durable. 

La question d'une économie circulaire des décors est donc au centre de cette discussion entre Samuel Zarka (sociologue), Chloé Cambournac (Chef décoratrice – ADCine/ECO DECO CINE), Karine D’Orlan de Polignac (Fondatrice – La Ressourcerie du Cinéma) et Joanna Gallardo (Modératrice – Ile de France Film Commission). 

La 8K, est-ce bien raisonnable ?

Cliquez ici pour accéder au replay !

La 8K implique une démultiplication de la quantité de données à traiter, stocker et transmettre : 32 fois plus de données que la HD et 4 fois plus que la 4K. La dernière étude d’Ecoprod, estime que, couplée à l'extraction accrue de ressources rares que demande sa fabrication, la consommation énergétique de cette nouvelle technologie va alourdir le bilan carbone de la filière audiovisuelle. Son utilisation se doit donc d'être modérée et justifiée. 

Capture.PNG

Représentation proportionnelle des formats : de la SD au 8K

En effet, l'usage de la 8K n'est pas pertinent dans la majorité des productions de fiction (cinéma/TV/publicité), car il est encore compliqué d'envisager la diffusion d'une telle résolution. La puissance nécessaire à l'affichage de ces images, en plus des spécificités techniques des capteurs 8K, sont de potentielles contraintes à mesurer.Plus de pixels n'est pas synonyme d'une meilleure qualité : le bon dispositif dépend avant tout de l'exploitation de ces images. Ainsi, tout effet de mode impliqué par des arguments marketing doit être évité.

Dans certains cas très spécifiques tel qu'un broadcast sport, la 8K peut néanmoins se révéler une solution intéressante. Un ordinateur relié à la caméra calcule les déplacements de l'action pour ne mobiliser qu'une partie de l'image filmée, diffusant alors une image en 4K ou moins. 

Organisée par la CST et la FICAM, cette conférence réunit Cédric Lejeune (CEO – Workflowers), Stéphane DERY (CEO et fondateur – Get-Live), Malory Congoste (Cheffe opératrice), Natasza Chroscicki (Managing Director – ARRIFrance) et Béatrice Bauwens (Modératrice – Mikros Image).

VFX et animation : comment diminuer son impact environnemental ?

Cliquez ici pour accéder au replay !

Extraction de matériaux rares, fabrication et transport, consommation énergétique des centres de données, fin de vie des équipements... La production numérique a d'importantes conséquences écologiques et ses usages sont amenés à croître en quantité comme en qualité, risquant ainsi d’alourdir le bilan carbone de la filière. 

L'entreprise Qarnot apporte depuis 2010 une solution pour réduire ces émissions, en valorisant la chaleur dégagée par les serveurs pour chauffer écologiquement des bâtiments. 

Pour des services de même qualité qu'un fournisseur d’accès au cloud classique, Qarnot propose des rendus 2 à 4 fois moins chers en raison de son modèle économique. En effet, les chaudières vendues par l'entreprise aux bailleurs sociaux et collectivités publiques financent en grande partie le fonctionnement des centres de données. 

En plus de son intérêt économique et social, cette récupération d'énergie permet un réel bénéfice écologique.

Cette table ronde autour du Green Computing donne la parole à Quentin Laurens (Directeur des relations ext., Qarnot Computing), Ariane Robineau (Ingénieure 3D., Qarnot Computing) et Joanna Gallardo (Modératrice - Responsable des relations institutionnelles et à l’écosystème, Film Paris Region)