L'espace

Une lumière allumée pour rien, une fuite d'eau au robinet, des veilles permanentes... insidieusement, ce sont des centaines d'euros qui sont perdus, et bien sûr, autant de ressources gaspillées inutilement.

 

Au bureau, il s'agit d'installer et d'organiser les solutions, les bons réflexes, puis de les relayer.

L'éclairage

Le saviez-vous ?

Une lampe basse consommation, même plus chère à l’achat, dure 6 à 10 fois plus longtemps et consomme 4 à 5 fois moins d’énergie qu’une lampe à incandescence.

  • La lumière naturelle est beaucoup plus agréable et... gratuite ! Adapter les éclairages aux usages (par ex. lampe sur un bureau, au lieu d'un halogène vers le plafond)
  • A chaque fois qu'une lampe est grillée, la remplacer par une lampe fluocompacte (basse consommation) ou une LED, sauf dans les lieux où la lumière est sans cesse éteinte/allumée. Il existe désormais de nombreux modèles, à confort d'éclairage identique.
  • Eviter les halogènes ! Ils consomment énormément (3 fois plus qu'une lampe à incandescence), pour dégager essentiellement de la chaleur.
  • Les interrupteurs à détecteurs de présence (dans les sanitaires) arrêteront automatiquement l'éclairage inutile, ou bien des minuteries.

Les sanitaires

  • Veiller à ce que chaque fuite soit vite repérée et réparée (surveiller les chasses d'eau), ce sont des mètres cubes qui s'envolent sur la facture.
  • Equiper tous les robinets de réducteurs de débit et les WC de chasse double flux représente de substantielles économies d'eau.
  • Ce sont des accessoires bon marché faciles à installer.
  • Choisir des appareils économes en consommation d'eau et les régler sur le bon programme (machine à laver, s'il y a).
  • Si les locaux le permettent, récupérer l'eau de pluie, pourl'arrosage et certains lavages.

Chauffage & climatisation

Le saviez-vous ?

L’étiquette énergie se retrouve sur de nombreux appareils, depuis les lampes jusqu’aux voitures, elle renseigne sur la consommation d’énergie, les émissions de CO2 etc.
Choisissez le A ou B

  • Il est utile de vérifier avant tout l'isolation et la ventilation des bureaux, du bâtiment, les portes et fenêtres, sources de grandes fuites de chaleur.
  • En hiver, baisser un peu le thermostat du chauffage (19°C), et fermer les stores la nuit pour conserver la chaleur.
  • En été, baisser les stores de jour pour protéger du soleil et monter le thermostat de la climatisation (24°C).
  • Des aérations bien pensées peuvent remplacer simplement la climatisation.
  • Il peut être intéressant d'étudier la solution d'une PAC (pompe à chaleur) ou du solaire thermique, suivant vos besoins et possibilités.

Le coin caféteria

Le saviez-vous ?

L’air intérieur est parfois plus pollué qu’à l’extérieur !

Marqueurs, encres, produits d’entretien, peintures dégagent des émissions nocives variées. Certaines plantes absorbent ces polluants – toutes proportions relatives – en plus de la verdure qu’elles apportent. www.plantes-depolluantes.com

  • Veiller à ce que le réfrigérateur soit régulièrement dégivré et réglé à la bonne température. Vérifier aussi l'étanchéité de la porte en faisant glisser une feuille de papier.
  • Penser à éteindre la cafetière, et pour échapper aux doses individuelles et au café réchauffé, opter pour une cafetière à thermos.
  • Supprimer si possible les gobelets jetables des cafétérias en faveur de verres, tasses à laver, ou trouver un fournisseur qui les reprend pour leur recyclage.

Voir aussi la fiche restauration/table régie [lien à corriger]

Partenaires fondateurs